Raoul

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

RaoulJe suis cafetier dans un bled du sud. Je tiens un bar sur une place de village très fréquenté l’été. Hors saison j’ai surtout une clientèle locale dont une bande de potes du club de rugby mais pendant les vacances il y a plein de touristes et je suis obligé d’embaucher un renfort saisonnier pour faire face à la demande. Cette année j’ai pris une jeune étudiante, Nadine, qui a un logement dans le village chez sa grand-mère. Elle est mignonne, brune, petite avec un corps d’adolescente bien qu’elle ait un peu plus de 20 ans. Les premiers jours je lui ai montré le travail en insistant sur le fait qu’il fallait qu’elle soit sexi pour attirer les regards et les clients. Ça l’a fait marrer et n’a pas eu l’aire de la dérouter car elle vient avec des petites tenues d’été qui la déshabillent plus qu’elles ne la couvrent. Moi j’adore ses petits seins qui pointent et voir le haut de ses cuisses quand elle tourne un peu vite sur elle-même. Elle est sympa comme tout et n’a pas l’air farouche. Les premiers jours je l’ai observée pour surveiller son adaptation au poste de travail et je me suis surpris à la trouver désirable. Moi güvenilir canlı bahis siteleri je suis un grand gaillard marié depuis 15 ans et pas très fidèle. Il m’arrive de temps en temps de donner un coup de griffe dans mon contrat de mariage par quelques aventures sans lendemain avec des gazelles de rencontre qui ont envie de faire un tour de manège dans mes bras. C’est juste pour la santé et je sais que ma femme qui travaille en ville s’envoie en l’air de temps en temps avec son patron ce qui arrange son tableau d’avancement. Nadine est efficace et s’occupe particulièrement bien d’un couple de touristes américains qui viennent tous les jours et avec qui elle semble avoir une relation amicale. Moi je pense de plus en plus que j’ai envie de la baiser cette gamine. Le samedi soir à la fermeture je lui ai demandé de rester pour faire le point de sa première semaine et de son décompte d’heures. Je l’ai félicitée en lui tenant la taille et en ondulant un peu du bassin elle montra qu’elle trouvait ça agréable. Je lui ai alors touché les seins à travers le fin tissu de sa robe et ses tétons durcirent. güvenilir illegal bahis siteleri Je l’ai embrassée et elle a mis sa langue dans ma bouche pendant que je mettais ma main dans sa culotte. Elle avait une touffe abondante de poils très agréable à toucher. J’ai précisé les mouvements de mes doigts sur son clito et elle se mit à gémir en disant « oh que c’est bon ». La suite s’est déroulée à la cave. Elle a fait glisser sa culotte au sol et je l’ai soulevée pour l’asseoir sur un plan surélevé puis je lui ai mangé la chatte avec délectation. Elle a rapidement été trempée et me tenait la tête à deux mains en me caressant les cheveux. J’ai aimé l’odeur un peu forte de son sexe qui avait travaillé toute la journée. Puis je l’ai mise debout contre un gros fût de vin et j’ai soulevé une de ses cuisses. Quand je l’ai pénétrée elle me regardait avec passion. Je l’ai baisée debout, doucement au début puis alors que son plaisir augmentait de plus en plus vigoureusement. Elle se mit à crier avec sa petite voix grave « vas-y Raoul c’est bon, c’est super bon ». Puis elle a joui en tremblant des cuisses. güvenilir bahis şirketleri Elle s’est ensuite agenouillée pour me prendre en bouche et me sucer avec avidité jusqu’à ce que je me vide sur sa langue. Ce fût vraiment très bon pour nous deux. Une fois apaisés on s’est réajustés et je l’ai embrassé sur les lèvres en lui disant « Tu es un très bon coup ma petite, je te garde pour la saison et on recommence quand tu veux ». Elle a ri sans répondre. On a remis ça chaque samedi soir pour fêter la fermeture hebdomadaire. Je lui ai même exploré l’anus avec mes doigts et pu vérifier qu’elle ne se dérobait pas, surprise au début mais pas effarouchée. Un samedi on a essayé la sodomie qui me faisait envie avec un petit cul tout neuf comme le sien. J’ai découvert que son air de jeune étudiante assez sage masquait une jeune femme sensuelle et même vicieuse. Une fois bien excitée elle n’avait plus beaucoup de tabous. Quand je lui ai pris l’anus avec ma grosse bite elle me dit « va doucement » au tout début, puis au bout d’un moment « défonce-moi, plus fort Raoul ». Et au moment de jouir elle s’arrangeait pour me mettre des doigts dans le cul ce qui a augmenté mon plaisir et accéléré mon orgasme. A la fin de la saison on avait pratiqué plein de positions du Kâma-Sûtra et elle me disait « tu es mon éducateur sexuel patron, merci ». Ma femme n’en a rien su et j’ai proposé à Nadine de revenir l’été prochain. Elle n’a pas dit non.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20