Le week-end de Gaëlle (3)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Le week-end de Gaëlle (3)Mon amant vient de claquer la porte des toilettes de ce café. Il m’a laissée seule, après avoir abuser sauvagement de moi. J’ai 10 minutes pour me laver la figure et sortir, il a une photo de moi qu’il pourrait diffuser sinon… Même si l’idée ne me déplairait pas, je ferais mieux ne pas jouer à ce petit jeu avec ce mec, c’est un taré.Je décolle ma joue de cette cuvette recouverte de sperme, puis sort de ma cabine encore dans les vapes. Je me regarde dans le miroir, je fais peine à voire… Rapidement, je me lave la figure et les cheveux de tous ce sperme. Je me remaquille rapidement avec ce que j’ai dans mon sac, arrange mes cheveux. C’est déjà mieux, mais ma tenue… quelle horreur ! D’autant plus que l’homme qui me la mise dans cet état m’a formellement interdit d’y toucher. Je dois sortir comme ça, et pas autrement. Je m’inspecte de la tête au pied. Ma belle robe bleue à fleurs blanches est tâchée… Plusieurs giclées de sperme sont bien visibles sur mes fesses, et une zone froissée indique clairement qu’on s’est essuyé la queue dessus. Mes cuisses sont aussi parsemées de belles coulées, mon petit cul suintant encore de foutre… A ma cheville droite, ma petite culotte qui traine…. Elle a des traces de mon rouge à lèvre lors de son utilisation comme bâillon, pas mal de salive et du sperme, encore. Ce jolie tanga blanc à lacets bleus est humiliant accroché ainsi à mon pied, mais je n’ai pas le choix : je dois sortir ainsi.Je respire un grand coup, met mes lunettes de soleil, prend mon courage à deux mains et rentre dans le café. Mon agresseur est assis dans un coin, il profite de la scène. Je baisse les yeux et avance vite, priant de ne pas être trop remarquée. J’entends quelques rires, quelques murmures… les hommes me regardent curieux et pervers, jaloux de ne pas avoir été allés aux toilettes quand güvenilir canlı bahis siteleri il fallait. Mes tâches de spermes aux jambes et sur ma robes laissent imaginer ce qu’il m’est arrivé. Et cette culotte… bon sang, c’est du discret. L’homme qui m’a prise aux toilettes rigole un peu, puis me dit :”Mademoiselle, je crois que vous trainez quelques chose au pied…”Je me retourne brusquement, puis le regarde rouge de honte.”Je crois que c’est votre petite culotte… vous devriez surement la remettre.”Terriblement gênée, je me baisse, enfile l’autre jambe dans mon tanga et le remonte sous ma robe. Je sens tout le sperme imbiber mon entre jambe, au moins mon petit cul arrêtera d’en laisser couler j’espère.”Je sais pas ce que vous avez fait avec votre culotte, mais ça ne me semble pas très correcte pour une jeune femme comme vous…”Sur ces paroles, je me retourne rouge de honte et sort du café, dandinant mon petit cul dans ma robe légère. Quelques hommes rigoles au passage, mon amant notamment qui semble s’être bien amusé. Je suis enfin dehors, le soleil chauffe mon corps et une brise légère s’infiltre sous ma robe. Je ferais mieux de ne pas rester ici… Je prend tout de même le temps, dans un coin isolé, d’essuyer mes jambes et ma robe de toutes ces traces honteuses. Malheureusement, je ne peux laver nettoyer ma petite culotte pour le moment.. je vais devoir attendre d’être rentrée chez moi. Je prend le premier tramway en direction de mon logement d’étudiante. Je compte sortir ce soir, il me faut me préparer et ça prend un peu de temps quand même. Il y a un peu moins de monde que tout à l’heure, je me met donc debout dans un coin histoire de rester un peu discrète. Soudain, une lourde main s’abat sur mon épaule. Je me retourne brusquement, un vieil homme mal rasé, bedonnant, me fixe avec un regarde güvenilir illegal bahis siteleri pétrifiant. J’en lâche même un petit couinement de surprise.”Dit donc, ça serait pas toi sur cette photo ?”Il me tend son téléphone, j’en regarde l’écran et y voit une sorte de site de rencontre pornographique, classé par villes. La page affichée s’appelle “Gaëlle”, et je m’y vois, la joue collée sur une cuvette recouverte de sperme, une petite culotte dans la bouche… Bon sang ! Le mec des chiottes à quand même diffusé la photo, et sur un site de rencontre en plus !! Le vieil homme rigole en voyant ma tête, puis je le sent passer sa grosse main rugueuse sous ma légère robe.”Putain ouais c’est toi Gaëlle… t’as remis ton bâillon en plus sale pute, il est plein de sperme !”Je balbutie de gène, tandis qu’il malaxe mon entre jambe durant quelques secondes.”Retire ta culotte petite pute, sur l’annonce y’a pas précisé où on peut s’amuser avec toi, donc je suppose que c’est partout !”Je tremblote, puis passe mes mains sous ma robe et retire une nouvelle fois mon tanga. Heureusement qu’il y a peu de monde dans le tramway… Son épaisse main en profite pour mieux inspecter mon intimité.”Hum.. ouais… c’est bon ça… c’est du sperme qui sort de ton cul là ? putain t’es sans gène toi vraiment…”Je ne répond rien et tire ma robe, essayant de cacher ces attouchements. Je sens son haleine d’alcool alors qu’il souffle d’excitation. Le tramway s’arrête, je dois descendre là…”Tu descend ici ?”Je lui répond, timide :”Euh.. oui….””Ok, je te suis. Et remet ton bâillon putain, tu me fais honte là.”Je le regarde avec inquiétude, mais il plaque sa main contre mon cul et me pousse vers la sortie.”Allez ! Tu veux quand même pas que je rajoute ton adresse sur ton annonce non ?”Je médite quelques secondes, puis enfonce ma petite culotte güvenilir bahis şirketleri déjà couverte de sperme et de rouge à lèvre dans ma bouche.”Donne tes clefs, c’est moi qui rentre.”Je sort mes clefs de mon sac, et les lui donnent. Il me tire alors, main plaquée sur mon cul et bâillon en bouche vers mon logement, l’adresse étant indiquée sur les clefs.Il s’arrête devant ma porte et me regarde :”Tu habites là ?”Je fais oui de la tête, ma bouche prise par ce misérable bâillon. Je le vois ouvrir ma porte, puis me pousse dedans et ferme derrière lui. Il ne m’adresse pas un mot retire ses chaussures, ses chaussettes, puis son t-shirt. Finalement, il retire son pantalon et son caleçon : il est luisant de transpiration et bande déjà comme une bête. Il s’approche de moi, me saisit par la taille et me jette sur mon lit. Je suis sur le ventre, et sans préparation il se calle entre mes jambes. Il soulève ma petite robe, puis d’un coup sec s’enfonce dans mon petit trou : je ne peux que gémir.”Ah…. Ah… ouais…. avec le sperme ça rentre tout seul c’est bon ça… ah….”Je me laisse pilonner un long moment, puis il décide me retourner sur le dos et retire mon bâillon.”Ecoute la rouquine, je vais te baiser et à chaque coup je compte et toi tu me répond -Merci monsieur-, compris ?””Oui oui j’ai compris…””Ok c’est parti….et de UN !””AH ! .. Merci monsieur..””DEUX !””AHH ! M. Merci monsieur””TROIS !””Ahhh… Me.Merci..Monsieur..”Au bout de 26 coups, il se retire et s’astique sur mon visage.”Remercie moi te salir la gueule, de te foutre du sperme partout ! ..Ah…. je jouie putain…mmh….””Merci monsieur de -une giclée me tombe sur le nez- …de m’asperger, euh… de lâcher -une autre giclée sur la bouche- de lâcher votre foutre sur moi…”Dans un dernier râle, il lâche sa dernière giclée puis descend de mon lit.”Bon je vais me doucher, toi tu bouge pas d’un pouce ou tu vas le regretter…””Oui..oui je bouge pas monsieur…”Je le vois entrer dans ma douche, puis fermer la porte. La dernière vision que j’ai de lui est sa raie velue…Je ferais mieux de ne pas bouger si je ne veux pas le regretter… même si pour le moment je ne regrette rien !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20