Le retour de Magalie suite 10

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Le retour de Magalie suite 10Le retour de Magalie suite 10De retour à la maison, après se week-end dans le club, Magalie rayonne, elle est très câline avec moi, elle ne me refuse rien, je peux l’enculer quand je veux, jouir dans sa bouche, c’est ça façon de me réveiller avec une pipe d’enfer, je me dis que pendant sa semaine elle n’aurait que moi et ça ne va pas lui suffire, elle va faire des conneries, je prends rendez-vous chez son gynécologue, pour un traitement pour calmer sa libido, dans son cabinet, il ausculte ma femme, je lui explique sont comportement, il dit, il faudrait lui faire un encéphalogramme quand elle fait l’amour, vous voulez bien qu’on essaye ? Oui je me déshabille et je la pénètre, je vais et je viens dans son vagin, sur le temps qu’il analyse les graphiques sur son appareil, excusez moi mais vous n’aller pas suffire ! Il va lui en falloir plus pour avoir une bonne courbe, je peux m’organiser ? J’accepte pour elle, pour la sauver, le gynéco va dans le cabinet voisin pour appeler son confrère, puis dans la salle d’attente, un homme qui accompagne sa femme et l’homme de ménage, tout les quatre me regardent baiser ma femme, elle jouit et à son premier orgasme, le gynéco me dit, n’éjaculer pas en elle sinon ça n’ira pas pour les autres, tenez voici une serviette, je jouis dans la serviette et l’homme de ménage un black la baise déjà, il a un préservatif, il la baise pendant vingt minutes et il jouit, puis c’est le tour de l’homme qui accompagne sa femme, enfin le confrère et notre gynéco, sa ne suffit toujours pas, près pour un deuxième tour, et on repasse tous sur ma femme, une deuxième fois, le gynéco dit il ne manque pas grand-chose, le black dit, moi je peux encore la baiser si vous voulez, mais sans préservatif, aller y fait le docteur, et le black les yeux exorbités et le sourire au lèvres, voir sa queue rentré et sortir du vagin de ma femme, alors qu’elle jouit comme jamais excité de ce faire baiser devant tout le monde, son orgasme est fulgurant, le gynéco nous dit c’est bon j’ai se qu’il me faut, mais le black s’écrie, vous permettez que je termine, il bourre la chatte à grande vitesse, il change de rythme et il y va lentement et il s’enfonce jusqu’au couilles, ma femme l’att**** par le cou et l’embrasse à pleine bouche sa langue dans la bouche du black, il accélère la cadence, il va pas tarder, je crie hey il va jouir dans son vagin et il n’a pas de préservatifs, trop tard il envoie tout son foutre dans le vagin de ma femme, son sperme chaud se repend dans la chatte et l’utérus de ma femme, le gynéco dit voilà c’est ça !! Votre femme est accro au sperme, elle n’est pas nymphomane, c’est du sperme qu’elle veut, mais pas de n’importe quelle manière, soit en baisant ou en suçant, si c’est pour me dire ça que vous avez fait baiser ma femme par tout le monde, vous me prenez pour un con ?Ma femme a repris son boulot dans le club, je sais très bien qu’elle se fait baiser par plein d’hommes et qu’elle en suce encore plus, sans compter Frank qui la baise à l’entrée et à la sortie et la semaine dernière il la gardé avec lui pour une réunion entre clubs échangistes, ils ont échangé leur compagnes et il ne voulait pas y aller avec sa femme, donc il à pris la mienne, chaque fois qu’elle rentre je lui demande combien de mecs elle c’est taper, elle me dit, deux, trois clients dans les loges, les deux gangbang et Frank, c’est tout ! Oui prends moi pour une cruche ! Je suis sur que c’est cinq à six clients dans les loges et ne me dit pas que tu ne vas pas au mur gloryhole pour ta dose de sperme et que tu suces toute les queues et les salles gangbang tu fais deux séances dans chaque et Frank tu le baise combien de fois deux ou trois ? Magalie baisse les yeux, quatre quand il est en forme, c’est presque le cas chaque soir !Magalie il faut que ça cesse, je ne peux plus accepter ça, tu comprends met toi à ma place, elle pleure, je t’aime, je ne veux pas te perdre, que fait on ? Je ne sais pas moi ! Je cherche des traitements contre les accros au sexe, il y a un centre de soin, à une centaine de kilomètres, je téléphone pour savoir si il y a une place pour ma femme, la réceptionniste me donne un rendez-vous pour le lendemain à 10 heure, le médecin responsable vous recevra pour l’admission de ma femme, le lendemain on roule vers la clinique, Magalie est d’accord pour tout, elle veut vraiment guérir, nous somme arrivé, Magalie pousse un grand soupir, le docteur nous reçoit directement dans son cabinet, c’est un grand black, il nous explique en quoi consiste le traitement, il faut la sevrer comme pour la drogue, on lui donnera un peu de sexe, puis une période de privation, puis beaucoup de sexe, on espacera les périodes avec beaucoup de sexe pour les remplacer par des périodes avec peu de sexe et comme ça jusqu’à ce qu’elle n’en ai plus besoin, qui va lui donner quoi ? Les périodes avec beaucoup de sexe ? Nous avons du personnel spécialisé, moi-même j’en fait partie, il ne faut pas voir ça, comme si votre femme vous trompait, c’est pour la guérir, plus vous nous ferez confiance, plus ça ira vite, les périodes avec peu de sexe ? Vous pouvez le faire monsieur, mais a la fin il faudrait au moins six fois par jour, je vous explique en détail, votre femme va être traitée par nos spécialistes, trois à quatre fois par jour, puis un arrêt de deux heures, la une personne la traitera sûrement moi, puis de nouveau une privation, encore une personne tout les deux ou trois heures et on lui rend une grosse dose, jusqu’à ce qu’elle ne demande plus de heu enfin vous voyer, je peux rester un jour ou deux, oui mais vous ne pouvez pas assister au traitement avec les spécialistes, les premiers jours c’est souvent et les maris préfèrent ne pas savoir, mais vous pourrez lui faire la petite dose, vous êtes d’accord ? Oui ! Ok je vais ausculter votre femme, j’ai pris le rapport du gynécologue, avec l’encéphalogramme, ok je vois ça va beaucoup nous aider ! Magalie prend place sur la table, nue les pieds dans les étriers, sa chatte bien ouverte, il met des gants et applique un gel, introduit son doigt, il tâte les parois du vagin de ma femme, il prend le spéculum, l’enfonce dans la chatte de ma femme, il l’écarte, Magalie ferme les yeux et gémit, il prend son prélèvement, il retire l’appareil et me dit, je vais devoir l’essayer, vous êtes toujours d’accord ? Oui oui faites ! Le black sort une bite de 30 centimètres, qu’il lubrifie, il lui met devant son vagin, il s’enfonce dedans, vous ne mettez pas de préservatifs ? Non pas de suite, de plus vous me dite qu’elle est accros au sperme, donc il faudra que je lui en donne, je regarde donc le docteur baiser ma femme, il la fait jouir, son orgasme la fait trembler, les yeux révulsés elle crie, l’assistant un autre black vient voir, ça va docteur ? Oui vous tombez bien venez m’aider, il sort sa bite, pas loin non plus des 30 centimètres, il la met dans la bouche de ma femme, je pense qu’il faut qu’on l’emmène d’urgence dans la grande salle pour une multiple, je vais jouir ohh oui voilà il éjacule dans sa chatte, il demande à l’assistant de le remplacer, l’autre black baise ma femme, le docteur appelle le service, prépare la grande salle d’urgence et appelé tout le monde, le docteur prend ma femme par dessous ses bras, l’assistant lui tient canlı bahis les jambes et continue de la baiser, je les suis, il rentre dans une grande pièce avec une table tournante, il pose Magalie dessus, je fais un tour d’horizon, dans la salle il y a sept blacks nu plus le docteur et son assistant, je vois encore des blacks qui rentre dans la pièce à coté, c’est un vestiaire, six de plus, j’entends l’infirmière qui dit, il faut prévenir l’équipe de nuit, il faut qu’ils soient la dans deux heures, monsieur me dit l’infirmière, vous aller attendre ? Il y en à pour un moment vous savez ! Je déambule dans le couloir, quinze blacks baisent ma
femme, plus l’équipe de nuit peut-être encore quinze ou plus ! Je vais dans le bureau du docteur, je regarde un peu partout sans savoir, l’écran des caméras est éteint, je ferme la porte et je verrouille, je m’installe au bureau et j’allume l’écran, il y a une vingtaine de petits carrés d’images, en bas à droite, je vois une personne et plein d’homme noir autour, je clic sur l’image, elle apparaît en pleine écran, c’est ma femme, ils lui ont bandé les yeux, replié ses chevilles sur ses fesses attachées à ses mains dans le dos, les hommes autour la baisent, que des blacks, je ne les vois pas tous tellement il y en à, Magalie est sur le ventre et ils lui met leur bites dans sa bouche, dans sa chatte, d’autres se branle sur elle, quand la bite sort pour jouir sur son visage, elle crie stop arrêter, s’il vous plait, non pitié, mais je sperme et les queues continuent de pleuvoir, je reste la abasourdie, sa fait plus de deux heures qu’ils violent ma femme ! Mais ça continue, des hommes différents du début, ce doit être l’équipe de nuit, le docteur va peut-être revenir, j’éteins l’écran, je déverrouille la porte et je me rassied, effectivement le docteur revient, voilà on s’occupe de votre femme, le traitement va durer un moment je pense qu’il serait sage de revenir dans deux jours pas avant ! Résigner je rentre, il faut que je sache ce qu’ils font à ma femme ! Je me dit qu’il doit avoir des vidéos des traitements sur son ordi, j’ai une connaissance qui s’y connait très bien la dedans, une ami d’enfance, qui piratait les ordinateurs de l’école pour avoir les tests d’examens, je prends contact avec elle, je lui demande de passer à la maison, elle arrive avec son matériel et l’installe sur la table du salon, tu as son adresse mail, je lui envois un virus et si il l’ouvre il nous donne accès à son ordinateur ! Voilà il est très réactif mais pas très malin, leur ordi sont pas bien protégés, tu veux autre chose ? Non merci Nicole tu est adorable ! Et moi j’y gagne quoi ? Que veux tu ! Ben on pourrait faire comme dans le temps, tu veux coucher avec moi, non je veux que tu me baise ! Oh ! Ok je vois ! Nicole se couche sur le relax, relève sa jupe, elle n’a pas de culotte, elle avait donc prévu ça ! Avec deux doigts elle écarte ses lèvres intimes et me montre son vagin grand ouvert, vient me lécher, à quatre pattes j’avance vers elle, ma tête entre ses jambes, je fouille sa fente avec ma langue, c’est bon me dit elle, mieux que dans mes souvenirs, c’est vrai que sa chatte est bonne, j’ai toujours adoré la lécher, mais là elle veut plus, elle tire mes cheveux pour plaquer ma bouche sur sa chatte, elle relève ma tête, vient baise moi maintenant, j’obéis et ma queue coulisse dans son vagin, c’est bon il est si doux, je vais et je viens dans sa chatte depuis un bon quart d’heure, elle jouit depuis un petit moment, moi non plus je ne vais pas tarder à jouir, elle a du sentir quelque chose, elle l’att**** par le cou et m’embrasse tendrement, va y remplit moi de ton sperme, je suis ta chienne, une vide couilles, ton sac à bites, ses mot élogieux me font jouir, j’éjacule dans la chatte de Nicole, je lui en met une bonne dose à cette salope, elle me suce un peu sur le temps que je fouille dans l’ordinateur du docteur, je vois plein de dossiers avec des noms de femmes, je cherche la mienne mais pas de Magalie, peut-être n’a il pas encore créé son dossier, mais avec Nicole qui astique ma bite, j’ai du mal à me concentrer, je relève ses jambes, ses genoux sont sur ses seins, sa chatte m’est toute offerte, son string cache à peine ses petites lèvres, qui dépasse de chaque coté de l’élastique, en deux secondes, j’ai écarté le string sur sa fesse et fourrer ma queue dans sa chatte, elle aime toujours quand c’est un peu brute, je m’en rappelle comme si c’était hier ! Je lui met des grands coups de reins, ma queue rentre dans sa chatte comme dans du beurre, elle mouille abondamment, ça l’excite de ce faire prendre de force, je la besogne pendant de longues minutes, elle crie, se débat un peu, supplie moi d’arrêter ! s’il vous plaît monsieur ne faite pas ça, laissez moi partir je ne dirais rien à personne, je sais que tu ne dira rien, sinon je reviens avec plein de copains pour te violer, elle fait sans blanc de pleurer, moi j’ai ma queue qui me fait mal tellement elle est dure et je la bourre comme un a****l, elle jouit ça y est elle est partie, un orgasme, le premier de la soirée, je jouit dans sa chatte, elle me regarde dans les yeux, tu va tout me mettre dans mon vagin ? Non tient suce moi ! Nicole prend ma queue et pompe mon foutre, elle va prendre une douche et se coucher un peu, moi je continue mes recherches et je trouve un répertoire news, la je vois premier dressage, c’est effectivement Magalie avec plein de blacks, c’est ce que je voyais dans son bureau, elle est vraiment malmenée, ils l’att****nt par les cheveux pour lui baiser la bouche et jouir dedans, les autres par ses hanches, ils la baisent dans son vagin et son cul, ils ne se gênent pas pour éjaculer en elle, il y en a qui se branle et gicle dans ses cheveux et son visage, elle est couverte de spermes, mais dès qu’elle a la bouche vide, elle supplie d’arrêter, je vois le changement d’équipe, c’est reparti pour un gangbang, on la retourne sur l’assistant qui l’encule et les autres viennent se vider les couilles dans son vagin et aussi dans son cul en double avec l’assistant, ils sont tous debout pour jouir sur sa figure, on ne reconnaît plus son visage tellement il y a du sperme dessus, je regarde l’heure de la vidéo 4 heures 45 minutes, la pauvre elle en à pris plein la gueule, le deuxième fichiers la récompense, je clic, le docteur est seul avec ma femme, il lui présente sa bite et elle le suce, comme elle le fait quand elle a envie de sperme, ses lèvres serre le gland et la langue titille le méat, je vois bien que le docteur à dû mal à résister, ce traitement est un régal, il fait le tour et vient lui mettre dans sa chatte, son sexe est long ça lui permet de faire des longs mouvements et rester au fond du vagin de ma femme, elle se crispe sur la table gynécologique, elle a un orgasme, il continue ses va et vient dans la chatte de Magalie, elle se mord le doigt, elle jouit encore sous les pénétrations du docteur, il la fait jouir comme ça pendant plus de vingt minutes, il lui demande ou elle veut son sperme, elle ouvre grand la bouche comme réponse ! En tenant la base de sa bite il s’approche de la bouche de ma femme et entre ses lèvres grandes ouvertes il lâche la base de sa queue et une grosse larme de sperme chaud coule dans la bouche de ma femme, la deuxième tombe sur sa lèvre bahis siteleri supérieure, elle s’empresse d’avaler pour passer sa langue sur ses lèvres pour lécher se bon foutre, la troisième larme colle au gland, elle vient la lécher, puis prend la queue en bouche et pompe le sperme qui est dedans, la bite du black se contracte encore quelques fois, il a continué de giclées dans sa bouche, le docteur s’écarte et ma femme reste seule, la vidéo s’arrête. Nicole dors seule dans mon lit, voir ma femme se faire baiser comme une chienne, m’a beaucoup excité, je bande , cette femme dans mon lit ne demande que ça, je vais dans la chambre, j’ouvre la porte, elle est nue coucher sur le ventre, son cul sublime est tendu vers moi comme un appel au viol, ma queue dresser vers le ciel, je monte sur le lit je fait doucement pour ne pas la réveiller, je crache sur ma queue et je l’enfonce dans sa chatte, elle relève la tête et gueule, oui va y gueule salope, je vais t’en mettre plein le cul, je pistonne dans son vagin, elle jouit de suite, encore quelques minutes dans sa chatte, puis je remonte un peu et je lui met dans son cul, elle gueule encore plus fort, je lui enfonce toute ma bite dans son cul d’un coup sec, je reste dans le fond, quelques secondes, puis je vais et vient dans son cul, elle ne gueule plus, elle gémit et ne pe
ur cacher qu’elle aime ce que je lui fait, elle me le dit, salaud tu me fait trop plaisir, je suis ta chienne, demande moi ce que tu veux, j’aime trop quand tu me baise, j’ai toujours été amoureuse de toi, je lui répond que je m’en doutais, pourquoi ça n’a pas marcher entre nous, tu me fait si bien l’amour, c’est ca Nicole, on ne fait pas l’amour on baise comme des animaux, je remet des coups de bite dans son cul, elle pleure, je ressort et je la retourne sur le dos, je me couche sur elle, je l’embrasse, ma langue fouille sa bouche, nos langues se mêlent, mes mains caressent ses seins, elle écarte les jambes sans y penser, un mouvement de mon bassin et ma queue rentre dans son vagin, je continue de l’embrasser et caresser ses seins, elle gémit, mes mouvements dans sa chatte sont lent, elle me serre dans ses bras sa bouche cherche min cou, mes lèvres, sa langue me lèche partout, sa tête en arrière, j’en profite pour mordre son cou, lui faire un suçon, je prends sa douche, ma langue fouille sa bouche pour trouver sa langue, ma queue rentre et sort un peu plus vite dans son vagin, elle me serre très fort, elle tremble comme une feuille, elle a un orgasme, je serre ses seins, je pince ses tétons, elle gémit, sa tête en arrière elle m’abandonne son corps, ses jambes se sont enrouler autour de moi pour le garder contre elle, ou en elle, ma queue est très dur, je vais jouir, je m’enfonce le plus profond que je peux pour éjaculer dans son vagin, mon sperme chaud dans sa chatte, elle exulte, les yeux fermés, sa bouche embrasse la mienne sans relâche, je s’affale sur elle, prise au piège par mon corps sur elle, nous restons comme ça un bon moment, je lui dit, tu vois Nicole c’est la première fois qu’on fait l’amour, revient demain je te ferais à nouveau l’amour.Je retourne sur l’ordi, Je cherche, mais il n’y a plus de vidéo, dans les applications du bureau, je vois sélectionnées des caméras, je clic, c’est pour choisir les caméras qu’on veut afficher à l’écran, une, quatre, neuf ou seize, à l’écrans, les intitulées pour les camera, les chambres sont classer par numéro, il y a la salle d’examen 1 et 2, salle traitement 1,2,3 et 4, entrée, parking, couloirs, enfin c’est toute les caméras de l’établissement, je cherche dans les chambres si je trouve celle de ma femme, se n’est pas facile il fait très sombre, elle ne sont pas toute la tête tourné vers la caméra, je note sur un papier celle où j’ai un doute et je continue de faire défiler les chambres, j’arrive à la chambre 23, c’est pleine éclairage, trois blacks à poil baise une patiente, se n’est pas la bonne couleur de cheveux, je continue à regarder un peu, mais ce n’est pas ma femme, je passe à la 24, de nouveau grand éclairage, ils sont deux, à poil bien sur, bien noir avec des queues gigantesques, la couleur cheveux correspond à Magalie, elle est de dos, celui derrière elle, l’encule et l’autre est dans sa bouche, celui qui l’encule se retire et jouit sur son cul, l’autre vient de suite prendre sa place, il lui met dans la chatte, elle tourne la tête pour sucer le black qui vient de l’enculer, c’est elle ! Putain deux en plus, ils sortent et éteigne la lumière, je pianote sur les caméras pour visionner les couloirs qui mènent de sa chambre au salle de traitement et bureau auscultation, je repère les lieux et je sélectionne un douzaine de caméra, il suffit de cliquer pour l’avoir en pleine écran, sur l’écran je vois une petite caméra dessiner, je clique et on me demande de choisir un dossier destination, je prends min dossiers, films et l’enregistrement démarre, je reste une bonne partie de la nuit à regarder ma femme dormir, je m’endors sur mon écran, comme la dernière caméra que j’ai regarder, c’est celle de la chambre de ma femme, le son est rester dessus, j’entends, allez Madame debout c’est l’heure, ils retirent les couvertures, ma femme est nue, ils l’emmène comme ça dans les couloirs, ils croisent plein de personnes qui travaillent dans l’établissement, sans égard pour ma femme complètement nue, elle est amené dans le cabinet du docteur, il l’ausculte vous avez du sperme dans votre chatte ! Oui vos hommes on abuser de moi cette nuit ! Ok ! je fait le nécessaire ! Bon le traitement maintenant, l’assistant l’emmène dans la salle 3, je sélectionne la caméra, il y a déjà une dizaine de blacks à poil ! Il la jette dans la mêlée, elle prise par les cheveux, on lui fourre une queue dans sa bouche, un deuxième lui met déjà sa queue dans sa chatte, un autre prend place dans sa bouche, ils y passe tous, elle est abusé par plein de blacks, ils lui mettent deux queues dans sa chatte, puis dans son cul, il y en a qui éjacule déjà dans sa figure, ils ne la respectent vraiment pas, ils n’attendent pas qu’elle respire un peu avant d’enfoncer a nouveau une queue dans sa bouche, pareil dans sa chatte et son cul, on la tire à gauche, on la pousse à droite, elle tombe, elle est coucher au sol, ils se masturbent tous et éjacule sur elle, ils visent sa figure, ses seins, son dos, elle couverte de spermes, on la ramène en chambre, elle pleure sa tête dans le coussin, je téléphone à la clinique pour avoir des nouvelles, le docteur est confiant, elle n’aime pas quand il y a plein d’hommes, elle préfère quand je la baise seul ! Quoi ?!!! Enfin je veux dire, je fais le traitement privatif, demain vous voulez venir essayer ? Vous verrez l’évolution en deux jours, imaginez d’en deux mois ! Quoi deux mois !!! Oui enfin les traitements à plusieurs auront diminuer, pour finir par s’arrêter en fonction de l’évolution, ok à demain alors.Je suis septique, je continue à espionner les caméras et les vidéos sur son ordi, on vient d’en rajouter une, Magalie le film !!!! Il faut que je vois ça mais j’ai besoin de courage ! Il y a une mise en scène, deux blacks sont dans la chambre, ils la libère et lui disent de sortir une fois hors de la chambre ils cri elle s’enfuit, deux autre dans le couloir la poursuivent, dans sa fuite elle va bahis şirketleri droit dans la gueule du loup, elle rentre dans un salle qui n’est pas dans la sélection des caméras, pourtant il y en à plein des caméras, mais c’est pas les mêmes celle-ci sont des caméras pro, les quatre blacks rentre, on te tient, tu vas être punie, ils se défroque tous, vient ici et suce moi, elle obéit, elle pompe la queue tendue, ils la mettent sur un divan, un coussin sous son cul pour mettre sa chatte à la bonne hauteur, un deuxième vient la baiser, un troisième prend la place du premier dans sa bouche, sa chatte est baiser par chaque queue, le plus costauds la prend sur lui sa queue toujours dans son vagin, les trois autres visitent son cul et sa bouche, un homme blanc rentre dans la salle, que faites vous à ma femme, tu voix bien qu’on la baise, regarde prend en de la graines, la femme commence à jouir et eu aussi, ils éjaculent dans sa bouche, son cul et sa chatte, l’homme vient près d’elle et lèche le sperme des blacks, il lui bouffe la chatte et sa langue fouille son cul, il fini pas lui rouler une pelle et prendre le foutre qu’elle avait en bouche, c’est une vidéo mari trompé bouffeur de spermes black, c’est un film qui va finir sur le net ! Il faut que j’empêche sa !Je monte en voiture et je file à la clinique, je rentre comme une furie dans le bureau du docteur, il est en train d’ausculter une femme, elle a les jambes écartées, il y a ses doigts dans sa chatte, elle gémissait, il sont surpris, elle se cache comme elle peut, moi j’engueule le docteur, je me met à son ordi, et je démarre le film, ça c’est quoi ? Il est embarrassée, il fait sortir la femme, il m’explique qu’il font des films porno pour financer l’institut, les deux employés qui vont baiser les patientes pendant la nuit c’est aussi pour financer ? Non bien sur, vous avez raison il y a des débordements, les femmes sont presque toutes des nymphomanes, nos employés se sont des noirs de banlieue sélecti
onné pour leur bites de taille gigantesque, ils ne pensent qu’à baiser, je laisse faire pour les garder, je vous promet que j’ai déjà des résultats avec votre femme, je vous promet que je n’enverrai plus de film de votre femme, vous en avez déjà envoyer ? Oui celui la c’est le premier, il y en à quatre autre, il sont au mixage, traduction, je peux essayer de les récupérer avant qu’il ne soit publié sur le net, c’est quoi comme film ? On est dans un hôpital, le premier c’est la malade violée et punie par quatre docteurs blacks devant son mari, le deuxième c’est l’infirmière lubrique baiser par cinq patients blacks dans leurs chambre, le troisième c’est la doctoresse qui profite d’un patient black et son mari les surprend, le quatrième c’est l’infirmière baiser par tout ses collègues en gangbang pour sont anniversaire, le cinquième c’est des malades qui prennent le contrôle de l’hôpital et violent l’infirmière, putain vous êtes des salauds, désolé pour votre femme, j’essaye de faire tourner la clinique, je vous promet j’arrête les films avec votre femme, je me concentre sur le traitement, oui et gratuits pour elle ! Ok ok.Il n’a même pas demandé comment je savais se qu’il faisait avec ma femme, toute la semaine, j’ai vérifié les caméras, à part les séances ou ils la baisent en gangbang, tout est normal, je suis même venu honoré ma femme, je l’ai trouvé très bien, je pense qu’elle est guérie de son addiction au sperme, ce week-end elle a droit à une sortie, on va au restaurant, on passe une journée ensemble, elle est radieuse et câline, ses gestes, les mots qu’elle utilise, la façon de tourner ses phrases, tout n’est qu’érotisme, si tu me disais ce que tu veux vraiment, je n’ose pas, pourquoi ? Tu vas penser que je fais une rechute, j’ai envie de faire l’amour avec toi ! Moi aussi j’ai envie de toi, on rentre chez nous, on va au lit, habillé, laisse toi faire, je glisse mes mains sous son chemisier, je caresse ses seins elle ferme les yeux, lentement un à un je détache les boutons de son chemisier, ses seins sont tout dur dans son soutien-gorge, ses tétons déforment le tissus, ma main descend sur ses cuisses, j’att**** le pend de sa jupe et le remonte, je caresse son ventre et ses cuisses en évitant son sexe, j’embrasse son ventre, je remonte sur ses seins, son cou, sa nuque, ses lèvres, elle soupirs et gémit, elle apprécie mes caresse, mes doigts glisse sur son string, je passe en vitesse sur sa fente qui est trempée, ma bouche descend le long de son corps me m’arrête sur ses seins, je mordille les tétons à travers le tissu, elle gémit et soupir fort, j’embrasse son ventre, elle se crispe et le rentre, j’approche de son pubis, je souffle sur sa chatte, elle jouit, elle se mord les lèvres, mon doigt caresse son clito, elle est vraiment trempée, sa cyprine coule sur ses cuisses, j’écarte son string et ma langue lape son clito, sa main se pose sur ma tête, ne t’arrête pas s’il te plait, je lèche et suce ses petites lèvres, elle se contracte, elle a un orgasme, mon doigt pénètre son vagin, mes lèvres serre son clito, elle gémit fort, ses contractions sont nombreuses, elle a plein d’orgasmes, je masturbe toujours son clito, ma bouche remonte vers la sienne, je l’embrasse, mon sexe est bien raide, je baisse mon pantalon, je prends place entre ses cuisses, ma queue trouve seule le chemin de son vagin, je suis en elle, son bassin pivote pour accompagner mes mouvements et faciliter la pénétration, mon gland bute contre son utérus, elle n’a toujours pas ouvert les yeux, la bouche ouverte elle gémit, des mots presque inaudibles, ohhh hmmm oui ohhh hmmm, chaque fois que ma queue rentre en elle, pendant presque une heure on fait l’amour, ses mains sont sur mon dos et me caresse, ses cuisses remonte pour me permettre de rentre plus profond, j’embrasse son cou, elle me caresse le dos, la nuque, les cheveux, je vais jouir, je viens en toi ma chérie, mon foutre gicle dans son vagin, elle ouvre les yeux, mon amour je t’aime, Magalie à l’air ravie, elle me serre dans ses bras, on s’endort dans les bras l’un de l’autre. Le lendemain, à la clinique le docteur n’en revient pas, le récit de notre rapport sexuel, il me dit qu’elle peut rentrer qu’elle est guérie, on fête ça, elle invite deux amies et leur copains, moi j’invite Nicole, un ami et sa femme, un diner à la maison, tout est parfait, nos invités nous quitte en fin de soirée, Nicole est la dernière, je lui explique ce qu’elle à fait pour m’aider à sauver ma femme, les films qu’ils ont fait avec elle, ils ont filmé ? Oui et ils les ont publié sur le net, tout le monde va savoir que je suis une salope ! Non c’est des musées en scène dans le cadre de ton traitement, ils ont filmé pour le fric, tu as les vidéos ? Oui je les ai toute ! Toute ? Oui ! Il y en a tant que ça ? Bien j’ai celle du serveur, celle où il t’a violé à la maison, les gangbang au restaurant, avec les serveurs et cuistots, celui avec les blacks, l’enterrement de vie de garçon, celle où les blacks te baisaient à l’hôtel, quand tu as été enlevé, les routiers dans l’usine, dans la sortie d’autoroute, les gangbang avec Henry, les blacks, les routiers, Hulk, chez eux les orgie, ici à l’hôpital, tous les traitement en salle gangbang, trois à quatre fois par jour pendant un mois et demi, les infirmiers qui te violaient chaque nuit, les pires ce sont celles de Frank au club, il a filmé au club ??? Oui a ma demande. Tu dois me détester pour ça ! Non tu étais malade maintenant ça va très bien, je suis fière de toi et je t’aime très fort.A suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Yorum yapın